Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/09/2010

A Nîmes : La Terna, étape immanquable de la feria

NOTE : PAS MAL.  QUALITE/PRIX : PAS CHER.

Une adresse authentique, hispanique, tauromachique


Amateurs de troquets authentiques, en entrant à La Terna vous allez être servis. Ici on navigue entre Audiard et Pagnol, entre gouaille et sentiment. De chaque côté du comptoir on se taquine, on s’amuse, on s’embrouille "pour de faux". Et on baigne dans la tauromachie. Millian, Loré, Nimeno sont élevés au rang d’icônes, accrochés, punaisés partout, en photos ou sur des affiches. C’est le patron, Manu dit Le Blond, qui a voulu faire de son bar-restaurant un «musée taurin». Il ne s’agit pas d’un décor prétexte pour personnaliser son restaurant, mais bien d’une véritable passion pour la tauromachie. D’ailleurs, ce jour-là Manu avait délaissé ses cuisines pour suivre des corridas à Madrid.
Durant la feria, les aficionados en ont fait une étape obligée dans leur movida. En cette période festive, Manu concocte quelques mémorables côtes de taureaux grillées et gardianes.

Le reste du temps, un plat du jour fait l’affaire avec quelques grillades accompagnées d’un assortiment de légumes et de frites. Une petite mousse au chocolat ou une île flottante finissent de vous rassasier. Le tout est servi avec un rosé de la région parce «mieux vaut servir un vin d’ici que de l’eau de là !» se marre le serveur qui vous claque la main dans le dos avant de partir. Si tant et si bien qu’on a déjà envie de revenir.

Catherine UNAC cunac@midilibre.com

Du lundi au samedi sauf le dimanche. La Terna, 47, rue de la République, Nîmes. Menu complet entrée +plat +dessert +vin: 12 euros.

Menu complet feria : 14 euros. Tél. 04 66 21 84 74.

Les commentaires sont fermés.